Un enfant tout au long de son développement, va connaître des modifications du à la croissance d'une part, mais aussi du à son environnement, voici quelques exemples de motifs pouvant amener votre enfant à consulter :

À l’âge de l’apprentissage de la marche, des chutes, même anodines, peuvent provoquer différents troubles :

-sommeil perturbé

-affections O.R.L.

-excitation, colère, énervement

-digestion perturbée, constipation

-énurésie (pipi au lit nocturne)

-déviation de la colonne vertébrale

-mauvaise statique, désordre postural…

Ostéopathie et colonne vertébrale :

Les troubles de la statique chez l’enfant (scoliose, lordose, cyphose) sont le signe d’une mauvaise adaptation du corps. Les causes, qui peuvent être viscérales, traumatiques, crâniennes, seront déterminées par un diagnostic ostéopathique spécifique.

Des techniques de correction adaptées amélioreront ces troubles vertébraux. La collaboration avec d’autres professions de santé est parfois nécessaire.

Ostéopathie et orthodontie :

À l’heure actuelle, on pose de plus en plus d’appareils dentaires et de nombreux orthodontistes travaillent en collaboration avec les ostéopathes pour la réussite du traitement et pour le confort de l’enfant. L’appareil orthodontique prend appui sur les structures du crâne pour faire levier sur la mâchoire et les dents.

 

Ces contraintes peuvent provoquer :

 

-maux de tête, maux de dos;

-vertiges;

-troubles visuels;

-difficultés de concentration;

-modification de l'humeur.

Un suivi ostéopathique régulier au cours des soins dentaires est nécessaire pour pallier à ces maux, contrôler et guider les réaction du crâne et du corps.